Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 21:44

 

 

  La succession de Shepseskaf 2467 à 2465

 

djedefptah 2

Djedefptah

 

Manéthon lui donne 9 ans de règne selon Africanus et 48 ans selon Eusebius. Le papyrus de Turin a une lacune et lui donne 2 ans. Sur la liste de Saqqarah, les cartouches sont très endommagés et on lui trouve 2 ans également.

Son existence n’est pas très claire, en effet aucun des hauts fonctionnaires de cette époque ne mentionne son nom. Si on prend l’exemple du prince Sekhemkarê, fils de Khéphren, qui raconte sa vie, sous les règnes de son père, de Mykérinos, de Shepseskaf , d’Ouserkaf et de Sahourê, soit un maximum de 130 ans, aucun Djedefptah n’est cité comme roi.

 

 

 khenkaous

Khentkaous

 

Certains spécialistes pensent que la reine Khentkaous I aurait régné pendant deux ans. En effet, on a retrouvé dans son temple funéraire, des représentations de celle-ci en pharaons portant le némes, la barbe postiche et l’uraeus.

Son passage sur le trône et le fait qu’elle soit fondatrice de la 5ème dynastie lui aurait permit de profiter d’une tombe monumentale et d’un culte funéraire très long.

Ses trites sont : « reine de deux rois de haute et basse Égypte » ou « roi de haute et basse Égypte et mère de deux rois de haute et basse Égypte ». la première traduction donne raison au papyrus Westcar et la seconde nous fait penser qu’elle a effectivement régné sur le double pays pendant un temps, régente d’Ouserkaf dans le cas où elle serait sa mère et dirigeante dans le cas où elle l’épouse.

Une seule chose est certaine, il y a un trou de deux ans entre Shepseskaf et Ouserkaf. Une personne a régné et il n’y a pas eu de crise politique majeure durant cette période.

Djedefptah ou Khentkaous pourraient être ce chainon manquant, encore faut il faire de nouvelles découvertes pour être certains de qui serait le dernier roi de la dynastie.

La 4ème dynastie s’achève vers 2465 et Ouserkaf montera sur le double trône en épousant Khentkaous, selon la seconde version précédemment exposée.

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autremant

La fantastique histoires des bâtisseurs de pyramides, Zahi Hawass, éditions du rocher.

Les grands sages de l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Tempus.

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Les grandes pyramides chroniques d’un mythe, J.P. Corteggiani, Gallimard.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Djéser et la IIIème dynastie, Michel Baud, Pyagmalion.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archwéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

Successeur

L'article en pdf

Retour

Accueil

Partager cet article

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans histoire
commenter cet article

commentaires