Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 00:40

Mérérouka est un des vizirs du pharaon Téti. Il épouse une des filles du roi, Seshséchet 2 avec laquelle il a un fils nommé Méri-Téti. Il était chef de la police et surintendant de la ville.

Il se fait bâtir au nord de la pyramide de son maître et beau-père un mastaba qui comporte parmi les plus beaux reliefs peints de l'ancien empire.

 

DSC00606 resize

L'entrée du mastaba.

DSC07633 resize

La statue de Mérérouka.

DSC00616

kagemni Page 13

Fausse porte 

Suite

Retour

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 23:44

 

pyramide 0511

Un aspect de monticule de gravats.

pyramide 3133

Les restes du temple, on aperçoit un des degrés de la pyramide.

entrée

L'entrée de la pyramide, merci à Tatiana: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_pyramide_de_tti/index.html

couloir

coul

Deux vues du couloir horizontal donnant sur la chambre du roi.

plaf

Le plafond au ciel étoilé s'effrondrait avant restauration.

photo du blog de Tatiana: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_pyramide_de_tti/index.html

plafonf

Une autre vue, on voit le mur restauré, il manque une partie des textes.

testes de py

 

Vue de la sortie de la chambre du roi.

text

Gros plan sur les textes.

texte

Un autre gros plan. Merci à Tatiana pour les deux dernières photos: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_pyramide_de_tti/index.html

Cette pyramide est la seule qui se visite à Saqqarah.

Suite

L'article en pdf

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 22:14

 

tétiTéti Permanence des lieux

Téti; permanence des lieux

téti sat

 

nécropole de memphis2

 

Au premier plan, la pyramide de Menkaouhor, ensuite Téti et son complexe, accompagné des mastabas des fonctionnaires et des pyramides de reines.

 

 téti 1

 

Classeur1 téti 1 Page 1

 

Classeur1 téti 1 Page 2

C'est la seconde pyramide à textes. Elle est construite selon un plan désormais traditionnel depuis les pyramides d'Abousir. Elle possédait un temple de la vallée, certainement détruit durant l'antiquité, puisqu'à la basse époque, un temple à la gloire d'Anubis était construit à l'endroit présumé de ce temple.

Le temple funéraire est en beaucoup de points semblable à celui de son prédécesseur direct Ounas. L'entrée depuis la chaussée montante est désaxée par rapport au temple se qui, avec le fait que la pyramide n'est pas axée Nord/Sud, est nouveau dans l'architecture funéraire royale. On accède au temple par un couloir qui rejoint l'axe du complexe.

Les dimensions de cette pyramide étaient de 78,5mx 52,5m avec une inclinaison de 53°. Elle était constitué de 5étages de pierres recouverts de calcaire fin de Tourah. Le pillage des pierre de parement et l'érosion lui donne un aspect de monticule de gravat. Les parois de la chambre funéraire ont aussi été pillées ce qui explique que les murs de cette chambre ont été reconstruits.

L'entrée de la pyramide est située au centre de celle-ci mais dans le sol, elle était recouverte d'un dalle et à l'intérieur d'une chapelle. Les parois du couloir descendant son en granit rose et conduit à une chambre qui donne sur un couloir horizontal donnant sur la chambre des herses (3) mesurant 6m. De là, nous arrivons dans une antichambre qui donne, à gauche sur une salle contenant trois cavité quelques fois appelés magasins ou encore serdab (espaces à statues) , et à droite sur la chambre du roi avec son sarcophage de grauwake noir.

 

intérieur pyramide 5 et 6

 

intérieur pyramide 5 et 6 2

 

Il est à noter que pour la première fois dans l'histoire, le sarcophage contient des inscriptions. 

Des restes de mobilier funéraires ont été retrouvés ainsi qu'un vase canope contenant des restes des viscères du roi. Mais un élément troublant a été trouvé lui aussi, il s'agit d'un moule en plâtre d'un visage humain, peut être le seul véritable portrait royal de l'ancien empire.

 

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autremant

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

 

Suite

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 21:17

Ce mastaba est situé entre le temple funéraire d'Ounas et le complexe de Djéser. Il était vizir sous Ounas. Le mastaba est de dimensions modestes et d'une décoration très classique: comptes et scènes d'offrandes. Il se situe juste à côté de celui d'Ounas Ankh le fils du roi.

DSC00528 resize

 

L'entrée du mastaba. La date indiquée est fausse, puisque Ounas à régné de 2355 à 2325, donc 75 ans plus tard.

DSC00529 resize

Une grenouille est représentée sur le côté droit de l'entrée du mastaba.

inefert 5783 resize

La fausse porte, les gravaures sont assez grossières et la peinture a disparu du haut de la pièce, certainement dû à la restauration.

DSC00530 resize

C'est moi au fond.

P5082088

P5082089

Deux détails de la pièce, malheureusement, la peinture est assez dégradée.

DSC00527 resize

 

DSC00523 resize

Un boeuf longicorne est amené pour offrande.

DSC00524 resize

Sur cette scène on peux en compter quatre.

DSC00525 resize

Décidément, il aimait la viande.

inefert 5782 resize

Des oies et des quartiers d'animaux sont offerts au défunt.

6a00d83422c99253ef00e5521c7eed8833-640wi

Les offrandes sont comptabilisées, du vin, du pain et une oie.

6a00d83422c99253ef00e5521c7eeb8833-640wi

Le décompte des offrandes, les chiffres en forme de feuille de nénuphars veulent dire 1000, le reste se passe de commentaires.

Merci à Tatiana pour les deux dernières photos, allez voir son site, c'est une passionnée comme moi: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_mastaba_dinefrt/index.html

 

L'article en pdf

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 03:23

Tout d'abord un mastaba, contenant de magnifiques gravures, c'est le mastaba de Hery Merou dit "Merery", la traduction est en cours. Quelle splendeur.

DSC00512 resize

DSC00513 resize

 

DSC00514 resize

 

DSC00515 resize

 

DSC00516 resize

 

P5082073 resize

DSC00518 resize

 

P5082074 resize

Remarquez la finesse des gravures, et dire qu'à cette période, l'Europe en était encore à l'âge de pierre.

DSC00510 resize resize

  Voici la stèle fausse porte de ce mastaba, ainsi que celle de son épouse.

DSC00520 resize

DSC00521 resize

 

vestiges-ounas 3279 resize

 

Trois mastabas inconnus, mais visités par les sacs plastiques.

DSC00505 resize

DSC00508 resize

vestiges-ounas 3283 resize

  Trois vues de la  tombe de Khénou portant le nom de la pyramide d'Ounas.Un article lui sera consacré prochainement.

P5082058 resize

P5082061 resize

 

 

DSC00575 resize

Un mastaba en cours de reconstruction. Celui de Méhou, voir l'article sur sa stèle fausse porte.

DSC00571 resize

 

Cette pierre doit être plus ancienne que la période qui nous intéresse mais se trouve sur le site d'Ounas.

 

Suite

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 02:40

Sur le site et aux environs des complexes de Djeser et de Ounas, on peut trouver, un peu partout, des fausses portes, certaines anonymes et brisées d'autres émouvantes, avec la porte du père et celle d'un enfant décédé.

Certaines portent les rouleaux ouverts symbolisant la porte ouverte pour l'éternité comme dans le complexe de Djeser.

DSC00506 resize resize

DSC00507 resize resize

Fonctionaires de Ounas, inconnus.

DSC00509 resize resize

DSC00510 resize resize

La porte du père à droite et celle du fils à gauche, dans le même mastaba.

P5082059 resize

P5082060 resize

P5082070 resize

Deux autres fonctionnaires d'Ounas. Sur les portes on peut lire "Ounas, beauté des lieux" le nom de la pyramide.

P5082079 resize

 

Suite

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 22:50

hotepshekhemoui

La tombe d'Hotepsekhemoui, premier pharaon de la 2ème dynastie. Le temple funéraire d'Ounas a été construit par dessus celle-ci.

DSC00569 resize

L'entrée de cette tombe.

DSC00542 resize

Une des tombes Saïtes au Sud de la pyramide. Peut être un des Psammétiques.

P5082039 resize

A l'Est du temple funéraire, on trouve un muret abritant une galerie de 15m de profondeur environ. Le "guide" qui nous accompagnait à l'époque, a parlé de la tombe d'une reine d'Ounas. Il semblerait plutôt que se soit une tombe Perse de la période où l'Egypte était occupée par cet empire. Ce guide nous avait expliqué que la galerie avait été creusée et remplie de sable, qu'ensuite une tombe avait été construite sur ce sable et qu'il avait été enlevé petit à petit pour faire descendre la dite tombe. Je veux bien croire cette version par contre. En regardant les photos suivantes, on aperçoit des encoches creusées dans la roche, à 90°, comme si elles avaient servi a recevoir la dite tombe au moment de la descendre. Elle contient aussi des trous carrés, comme pour recevoir des poutres de bois. Peut être pour la remettre d'aplomb pendant l'opération. Mais une chose est étrange, pourquoi l'orientation des encoches bouge t'elle de 90° à chaque étage?  Cette tombe pourrait avoir été celle de Amen-Tefnackt, à vérifier.

DSC00432 resize

On voit une des encoches et les trous carrés.

P5082097 resize

Gros plan sur une encoche.

DSC00490 resize

Sur le fond, on voit le toit de cette tombe. Une construction devait être posée sur ce fond et a disparu. On voit 4 bases carrées, pour recevoir quelque chose et un trou pour évacuer le sable. Par contre, le sable a été remplacé par les éternels sac plastiques, nouvelles formes d'icônes sacrées Égyptiennes.

Suite

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 21:53

 

DSC00488 resize

Vue de la pyramide, très ruinée.

DSC00541 resize

Partie du parement reconstruit en calcaire fin de Tourah.

DSC00543 resize

Sur la partie Sud, on peut apercevoir des hiéroglyphes, ajouté lors de la remise en état par le fils de Ramsés 2.

P5082110 resize

On peut voir les cartouches de Ramsés 2 en haut à droite.

pyramide 5789 resize

L'entrée de la pyramide.sarcophage-ounas.jpg

L'intérieur de la chambre funéraire avec les textes des pyramides.

ounas11

Un extrait de ces textes.

FAUSSE PORTE OUNAS

Vue tu temple funéraire avec les restes de la stèle fausse porte.

P5082041 resize

Un détail intéressant, les trous dans le granit servaient à la fixation dans la pièce suivante.

P5082044 resize

P5082101 resize

P5082102 resize

Tout ce qui reste du temple, des blocs de granit éparpillés.

DSC00493 resize

L'entrée de la chaussée descendante.

DSC00433 resize

Elle porte le cartouche de Ounas.

800px-Saqqarah Ounas 05

  Les premiers mètres de la chaussée descendante.

P5082051 resize

La même vue, mais de l'autre côté.

6a00d83422c99253ef00e5521d05d98833-640wi

La seule partie de la chaussée qui comporte encore son toit. 

Photo empruntée au blog de Tatiana: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_chausse_dounas/index.html

6a00d83422c99253ef00e5521d05ef8833-640wi

Voilà ce que pouvait donner la vue dans la chaussée quand elle était complète.

http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_chausse_dounas/index.html

6a00d83422c99253ef00e55234a9ba8834-640wi

Vue du plafond, ciel étoilé. http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_chausse_dounas/index.html

6a00d83422c99253ef00e55234a9c38834-640wi

6a00d83422c99253ef00e55234a9cd8834-640wi

6a00d83422c99253ef00e55234a9dd8834-640wi

Des vues du transport des blocs de granit: http://tatiana.blogs.com/photos/sakkarah_chausse_dounas/index.html

Saqqarah Ounas 07

Fosse à barque solaire, peut être en a t'elle contenu une réellement.

DSC00642 resize

Le temple de la vallée, qui se trouve à l'entrée du site de Saqqarah. Première chose à voir dans ce site, mais il faut le savoir.

P5082201 resize

 

P5082200 resize

Les seules colonnes de granit encore debout.

P5082204 resize

 

P5082203 resize

Deux vues du quai du temple de la vallée.

P5082210 resize

Les restes des bords du lac antique, asséché depuis bien longtemps, le canal résiduel se trouve à quelques centaines de mètres plus bas.

 

Suite

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:55

ounas 1Ounas Beauté des lieux

P5082065

Ounas; Beauté des lieux

ounas

 Vue aérienne des restes du complexe.

ounas 1a

 

 Le relief a été volontairement oublié.

ounas 2

 

Classeur2 temple bas Page 3

 

Classeur2 temple bas Page 4

ounas 3c

Les mastabas de la cour d'Ounas.

La pyramide d'Ounas, dernier roi de la 5ème dynastie, est située au Sud du complexe de Djeser. Elle est placée ainsi à l'opposé de la pyramide du 1er roi de cette dynastie. Ses dimensions sont de 57,75 de base et 43m de hauteur, sa pente est de 56°. Elle est la plus petite du secteur, Djeser fait 64m et Ouserkaf 49. Elle est construite en calcaire local paré de calcaire de Tourah. 

Elle est trés endommagée mais possède encore des blocs de parements de calcaire fin. Elle fut restaurée sous le règne de Ramsés 2 par son fils, Khâemouaset, qui était grand prêtre de Memphis.

On pénètre dans la pyramide, par un passage se trouvant sur la face Nord, un couloir descendant de 14,5m environ. Ensuite, une petite chambre donne sur un couloir de 14m, qui était bloque par trois herses en granit. Ensuite, une antichambre de 4m sur 4 environ, elle se trouve directement sous l'axe de la pyramide. A gauche, on trouve ce que certains on appelé des magasins, une salle contenant trois cavités, la chapelle. A droite, se trouve la chambre du roi de 3m sur 7m contenant le sarcophage du roi en basalte. Aux pieds de ce derniers se trouvaient les vases canopes. On a retrouvé, dans les débris de pierre, les restes humains constitués d'un bras et d'une main gauche ainsi que de restes de crâne. Peut être Ounas lui même.

 

intérieur 1

 

Modèle typique d'infrastructure des pyramides qui, à partir de Djedkarê Isesi, seront utilisées par tous les rois des Vème et VIème dynastie.

 

éclaté ounas


Cette pyramide est la première de l'histoire à recevoir les "textes des pyramides", qui permettaient au roi défunt de préparer son passage vers l'autre monde et de devenir un dieu. Ces textes sont les touts premiers textes religieux de l'histoire, en tous cas les plus anciens retrouvés à ce jour.

On pénètre dans le temple funéraire par un long couloir qui mène à une cour contenant 16 colonnes, l'une d'entre elles se trouve au musée du Louvre. de part et d'autres de cette cour, se trouvaient des magasins. 

Juste à la sortie de cette cour, on arrivait dans la salle aux 5 chapelles qui contenaient les statues du roi. on accédait ensuite à une petite antichambre qui donnait elle même sur la fausse porte en granit du côté Est de la pyramide.

 

La chaussée montante était longue de 750m, elle est encore visible de nos jours, car reconstituée. Un partie du plafond est même visible dans le premier tiers de sa longueur, on peut y voir des décorations montrant le transport des blocs de granit par voie fluviale. Elle était percée par un fine fente sur tout le long de sa longueur laissant pénétrer la lumière. Le toit était peint de bleu et décoré d'étoiles, imitant le ciel étoilé. La chaussée était décorée sur toute sa longueur.

Le temple de la vallée est encore là de nos jours, il donnait sur un lac artificiel donnant lui même sur un canal du Nil. Il possédait trois salles à colonnes et on y pénétrait par une rampe depuis le lac.

ounas temple vallée 

Vue aérienne des restes du temple de la vallée. 

Classeur2 temple bas Page 1

pyramide ounas couverte Page 3

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autremant

Les grands sages de l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Tempus.

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

Suite

L'article en pdf 

La première pyramide à textes

Les tombes des alentours 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 00:28

La titulature :

Le nom d’Horus :

Il désigne le pharaon comme incarnation du dieu du même nom. C’est le nom le plus ancien. Il est introduit par le signe du dieu suivi par une représentation de façade de palais (Sérekh).

nom d'horus

 

Le nom de Nebty :

Il place le roi sous protection des deux déesses protectrices du Nord et du Sud, Nekhbet le vautour et Ouadjet le cobra.

 nebty

Nom d’Horus d’or :

Il est lié au culte solaire et est symbole d’éternité.

horus d'or 

Nom de Nesout Bity :

Il signifie : « celui qui appartient au jonc et à l’abeille » symboles de haute et basse Égypte. On peut le traduire par « roi de haute et basse Égypte ». c’est le nom de couronnement. Dit aussi prenomen.

 bi ty

Nom de Sa Rê :

Il signifie, « fils de Rê » et indique la filiation divine du roi. C’est le nom de naissance. Dit aussi nomen.

sa ra 

Les deux derniers noms sont inscris dans un cartouche (shenou), il représente un cordage entourant un nom fermé par deux nœuds. Peut être que la signification est l’union des deux terres par le roi.

 

Les couronnes :


Le Némès :

Coiffe de tissu, typique, qui a évolué au cours des temps permettant une datation (voir pour le grand Sphinx). Le Némès est l’un des attributs royaux et divins qui les différencie des mortels. Le Némès serait, d’après les textes de pyramides, le symbole de la déesse Nekhbet (le vautour).

nemes

La couronne Desheret :

C’est la couronne rouge de basse Égypte associée au dieu Horus. Originaire de la période prédynastique. La partie spiralée s’appelle le Khabet.

 couronnes-egyptiennes-colorisées rouge

La couronne Hedjet :

C’est la couronne blanche de haute Égypte, associé à la déesse Nekhbet. Elle aussi est d’origine prédynastique.

 couronnes-egyptiennes-colorisées blanche

La couronne Pshent :

C’est la double couronne. C’est un symbole politique puissant, il symbolise l’union du Nord et du Sud et présente le roi comme garant de cette union. Ménes ou Narmer aurait été le premier à le porter.

 couronnes-egyptiennes-3

La couronne Kepresh :

Elle apparaît à le fin de la seconde période intermédaiaire. Elle symbolise le triomphe. Le pharaon l’utilisait lors de retour triomphal d’une campagne militaire victorieuse.

 couronnes-egyptiennes-colorisées pshent

Les attributs royaux :


Le Némès


L’uraeus et le vautour :

 

l'uraeus est la figuration de la déesse-cobra Ouadjet, qui protège le roi contre ses ennemis, fréquemment représentée dressée sur le front de la Double Couronne et du némès, de même que la déesse Nekhbet. le vautour est la figuration de la déesse Nekhbet, la déesse tutélaire de Haute-Égypte ; la dépouille de vautour est un attribut des mères royales.

uraeus 

Provenance: masque funéraire de Toutankhamon.

La barbe postiche :

Attribut réservé au pharaon et aux dieux anthropomorphes - recourbée chez les dieux, droite chez le pharaon.

Egypt Barbe Postiche

La queue de taureau :

C'est un trophée attaché à la ceinture du pharaon pour lui procurer la puissance de l'animal sacré.

pharaons-queue

 

La crosse et le flagellum :


La crosse, dont l'extrémité supérieure est recourbée à la manière d’un bâton de berger, assimile le pharaon à un berger qui conduit son peuple.  Le flagellum est le fléau d'Osiris, insigne d'autorité au même titre que la crosse Héka.

 

sceptres

 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans traditions
commenter cet article