Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

L’intervention des anonymous a permis de révéler la manière de procéder du parti Nahdha dans les affaires politiques de la Tunisie. Ou plutôt de le confirmer.

1-les élections :

-Il a été prouvé que les Tunisiens de l’étranger ont pu voter deux fois, le nombre n’est pas précisé, mais on peut imaginer que le nombre est suffisamment important pour avoir pesé dans la balance. Déjà au moment des inscriptions dans les différents consulats, des électeurs avaient signalé des personnels des consulats interloquant les Tunisiens et leur demandant systématiquement de voter Nahdha. Inadmissible.

Ne faisaient ils pas passer de l’argent dans les files d’attentes le jour des élections ?

20 dinars et tu votes pour moi. Un mouton et tu votes Nahdha.

Les élections ont été truquées pour que Nahdha les gagne. C’était prévu.

Il est étonnant que le résultat des élections ai montré que les Tunisiens de l’étranger aient voté majoritairement pour ce parti, ils vivent dans des pays démocrates et ont pris gout à la liberté, alors je ne peux pas comprendre ce vote, d’ailleurs personne n’est dupe.

-L’ingérence du parti Nahdha envers les autres partis montre que le système est anti démocrate, quoi de mieux dans que d’infiltrer un parti opposé pour le pourrir de l’intérieur.

2-les ministères

Nahdha a tout de suite demandé les cinq principaux ministères dans un gouvernement « provisoire » élu uniquement pour réviser la constitution en vue des élections principales dont la date restait encore à définir à l’époque. Ces ministères sont :

-le ministère de l’intérieur : autrement dit la police, parfait pour contrôler la population.

-le ministère des finances : parfait pour contrôler l’économie

-le ministère de la défense : l’armée pouvant devenir nécessaire en cas d’insurrection populaire

-le ministère des affaires étrangères : la propagande à l’extérieur et les relations avec les pays frères (Arabie Saoudite, Qatar, Égypte, Iran, Koweït)

-le ministère de l’éducation : là c’est la propagande infantile, quoi de mieux pour remanier l’esprit des enfants (futurs citoyens) en leur inculquant dés l’enfance les valeurs du parti, et bien sur la religion.

Avec la main mise sur ces ministères, le parti peut assurer ses arrières et contrôler la totalité de la société Tunisienne.

3-les postes clés

-les gouverneurs sont nommés en Tunisie, contrairement aux pays Européens où ils sont élus, donc Nahdha a nommé des sympathisants à tous les gouvernorats.

-les postes administratifs, comme les directions des hôpitaux par exemple, sont contrôlés à présents par des Nahdhaouistes.

-les postes dans les principales industries du pays sont occupés par des titulaires du parti.

Pour le moment, les grandes universités n’ont pas encore été affectées, pour combien de temps ?

4-les associations

Il a été prouvé que les associations ont été mesurées par leur allégeance au parti pour leurs donner des subventions venant du Qatar. On peut imaginer quel genre d’association a bénéficié de cette générosité calculée. Les assos salafistes certainement.

5-les médias

Très importante partie de la propagande.

-Il est prouvé qu’une partie de ces médias fait partie intégrante du système Nahdha. Par leur silence complice et les propos élogieux que l’on peux lire dans certains articles concernant le gouvernement. Et aussi pour manipuler l’opinion publique, peut être que certains journalistes font partie des bandes armées qui ont lancé les attaques le lundi 9 avril.

-L’attaque par les salafistes de la chaine TV Nessma qui a donné lieu à un procès contre le directeur de la chaine pour la diffusion d’un film dans lequel on pouvait apercevoir Dieu. Inconcevable en Europe.

Mais de ce côté, il leur reste beaucoup de travail à faire pour contrôler les médias.

5-l’ingérence de l’étranger dans les affaires internes

Le Qatar et la Turquie ont largement été acteurs dans les décisions du gouvernement. L’Arabie Saoudite est partout depuis toujours de toutes façons, il n’est même pas nécessaire de le prouver.

Le Qatar, qui achète en ce moment le monde entier, a distribué des sommes d’argent à tous les acteurs du parti.

La Turquie, pays contrôlé lui aussi par un gouvernement islamiste, a participé aux nominations de ministres : Bouchalaka comme ministre des affaires étrangères. Attention en Turquie, la laïcité fait partie intégrante de la constitution depuis Attaturk, les islamistes ne peuvent en aucun cas modifier cette loi, ne pas confondre avec la Tunisie. L’AKP est modéré parce qu’ils n’ont pas le choix. Nahdha n’est pas modéré, il est une copie des frères musulmans d’Égypte.

6-la BCE

La banque centrale a été rendue indépendante depuis la chute de Ben Ali. Pourquoi Nahdha veut il que le gouvernement ai un droit sur cet organisme ? Pour mieux contrôler l’économie.

 

Toutes ces actions ont été utilisées par le passé, par des régimes autoritaires idéologiques comme les nazis, les fascistes et les communistes dans les pays d’Europe de l’est. Bien sur, les Tunisiens ne sont pas assez informés, dans la grande majorité, de ce qui s’est passé dans le demi siècle précédent.

La propagande Nadhaouiste n’a pas encore créé de jeunesses islamistes comparables aux jeunesses hitlériennes, mais le risque est grand.

A quand un état Tunisien avec un parti unique ayant comme président à vie, Jbali et comme guide spirituel (fürher en allemand) Gannouchi ?

A quand des milices qui contrôleraient les gens qui vont à la mosquée faire la prière comme en Égypte, je l’ai vu de mes yeux.

A quand ces mêmes milices qui frapperai les femmes qui ne sont pas habillées à la dernière mode islamiste (niqab noire 16/9ème). Certaines amies de mon épouse on déjà subi les injures de co….. dans la rue se justifiant de l’arrivée de Nadha au pouvoir. Je ne vous dis pas de quoi elles ont été insultées, vous devinerez facilement.

A quand l’ouverture des camps pour tous ceux qui sont contre le parti de Dieu.

A quand l’expulsion des étrangers parce qu’ils ne sont pas musulmans.

A quand la fin des relations diplomatiques avec les pays kafirs.

A quand les démonstrations de forces et les défilés de brigades noires armées dans l’avenue Bourguiba, comme en Iran.

A quand la destruction du patrimoine historique kafir comme Carthage, Thysdrus, et tous les sites romains voire berbères, comme on le veut en Égypte actuellement.

A quand les exécutions ou les expulsions des intellectuels de ce pays. La fin de la libre pensée.

La Tunisie est en grand danger actuellement, sans une surveillance de tous les instants de la population et des intellectuels des agissements du parti Nahdha la dictature islamique pourrait devenir le futur régime du pays.

Pour contrer cette éventualité : une seule voie : voter le 20 mars 2013.

 

NdL : Kafir=infidèle

Partager cette page

Repost 0
Published by