Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 18:22

 

menkahourê 2mykérinos La divine

Menkaourê, La divine

La pyramide de Mykérinos est la plus petite du plateau de Giza et la cinquième en taille aprés celles de Khéops, Kephren et les pyramides de Snéfrou son arrière grand père, sans compter la fausse pyramide de Meïdoum qui aurait du atteindre 100m si elle avait été terminée. Ses dimensions sont de 104,6m x 65m avec une inclinaison de 51°. Comme pour celle de Khéphren, les architectes ont du réajuster les assises de la pyramide par d'énormes blocs de pierre avant de débuter la construction de celle-ci. Trois pyramides de reines font partie du site, deux sont à degrés et la dernière est lisse.
Elle comporte un temple, une chaussée descendante ( la seule perpendiculaire à la pyramide du plateau de Guiza ), un temple de la vallée et trois pyramide satellites. Elle était revêtue de granit rose dans sa partie basse (les 16 premières rangées) et de calcaire fin de Tourah dans sa partie haute ce qui devait lui donner une allure particulière, donc différente des autres du plateau.
Le temple fut terminé en hâte par son successeur Chepseskaf après la mort de son père et il du le faire en hâte, terminant le travail en briques et non en pierres comme c'était prévu. On y a retrouvé des statues en albâtre du roi. Il aurait été restauré pendant le règne de Pépi 2 durant la 6ème dynastie.

L'entrée de la pyramide se trouve à 4m au dessus du sol, dans une partie ou le granit a été aplani, contrairement au reste du parement de granit. Un couloir descendant de 31,70m donne sur une première chambre de 3,6m x 3,16m décorée de panneaux reproduisant les façades de palais. C'est la première fois depuis Djeser que l'intérieur d'une pyramide est décoré. Passé cette chambre, un couloir horizontal et 3 herses de granit, donnent sur une antichambre de 14m X 3,85m x 4,85m dont l'une des extrémités se trouve sous l'axe de la pyramide. Juste sous l'entrée de cette antichambre on trouve un couloir descendant qui amène à la chambre funéraire (15m sous le niveau du sol), ses dimensions sont de 6,6m x 2,6m x 3,4m, elle possède un plafond en chevron. Un autre passage depuis le couloir descendant donne sur une chambre à 6 niches.

Dans la chambre funéraire se trouvait un sarcophage décoré des façades de palais, trois fausses portes ornaient sa façade la plus grande et une autre sur les deux dernières. À l'intérieur, furent retrouvés les restes d'un cercueil en bois contenant encore des restes de momie. Mais , la Béatrice, un navire qui transportait le tout en Angleterre, essuya une violente tempête au large de l'Espagne et coula avec son chargement, emportant avec lui les restes du roi de la 4ème dynastie. Il ne nous reste malheureusement que des dessins pour témoigner de la beauté de la sépulture.

Il semblerait que la chaussée descendante n'ai jamais été terminée, vu le décès prématuré du roi. 

  Le temple de la vallée a été reconstruit lui aussi à la hâte durant la 6ème dynastie et a même servi de logements pendant la première période intermédiaire. Ensuite, il servira de carrière dés l'antiquité. A noter qu'il y avait huit niches dans le temple de la vallée contenant cinq triades et une diade.

MYKÉRINOS Page 1

mykérinos 1

 

MYKÉRINOS Feuil1 Page 2

DSC00297

Vue générale de la pyramide, l'entrée est presque au niveau du sol. La balafre que l'on aperçoit est due au sultan mamelouk Osman Bey, quie cherchait l'entrée au 12ème siècle.

P2131120

P2131121

Les trois pyramides de reines.

800px-Gizeh Mykerinos 08

Les restes du temple funéraire. Photo empruntée à wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Mykérinos

P2131099

L'entrée, on voit bien la différence dans le granit qui est lisse à cet endroit.

intérieur mikerinos Page 1

Vue en coupe de la pyramide.

AXO MYK

Vue axonométrique de la pyramide.

11 menkaure Panelled Chamber

La chambre aux façades de palais. Photo empruntée à wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Mykérinos

16 menkaure chamber with five niches

La chambre aux niches. Photo empruntée à wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Mykérinos

449px-17 menkaure burial chamber

La chambre funéraire. Photo empruntée à wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Mykérinos

800px-Sarcophage-mykérinos

174px-Menkaura-AnthropoidCoffinFragment-Drawing1840

Tout ce qui nous reste du sarcophage et du cercueil retrouvés dans la pyramide et perdus dans le naufrage de la Béatrice. Des croquis fais avant le départ de l'ensemble.

Photos empruntées à wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Mykérinos

 

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autrement

La fantastique histoires des bâtisseurs de pyramides, Zahi Hawass, éditions du rocher.

Les grands sages de l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Tempus.

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Les grandes pyramides chroniques d’un mythe, J.P. Corteggiani, Gallimard.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Djéser et la IIIème dynastie, Michel Baud, Pyagmalion.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

L'article en pdf

Retour

Les triades 

Accueil 

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 02:10

 

khafrêkhephren la grande

Khéphren; la grande

Doc1 Page 5 Image 0001

 

khephren 1

khephren 2

 khephren 3

Le reilef a été volontairement oublié.

Khéphren construira la deuxième grande pyramide et le Sphinx (peut être).
Son complexe pyramidal comprend deux temples reliés par une chaussée et une pyramide satellite.
Légèrement plus petite que celle de Khéops, elle paraît pourtant plus haute car érigée sur une proéminence rocheuse avec un angle d'inclinaison supérieur à celui de la grande pyramide. Le temps a également préservé un temple d'accueil dont la sobriété et la composition subtile des matériaux en font un véritable joyau de l'Ancien Empire.
De plus elle a conservé à son sommet une bonne partie de son revêtement calcaire.

La chambre du roi se trouve dans l'axe de la pyramide mais au niveau du sol, contrairement à Khéops, elle n'est pas dans la masse de la pyramide. La pyramide comporte deux entrées distinctes, une au niveau du sol, l'autre à 13m du sol, elles sont désaxées par rapport à la pyramide de 12 m vers l'Est. L'entrée du sol donne sur un couloir descendant qui aboutit à un couloir horizontal comportant une herse et donnant lui même sur un autre couloir ascendant là se rejoigne les deux entrées. Une herse bloquant le passage de la seconde entrée. Un couloir horizontal aboutit à la chambre du roi de dimensions de 14m x 5mx 7m où se trouve le sarcophage du roi.

P1300526

La pyramide prise depuis la zone des mastabas Sud

 khephren 3226


Temple de la pyramide,

800px-Khephren 001

Temple de la vallée,  à droite le temple du Sphinx

IMGA0381


Vue de la partie haute avec le revêtement calcaire

P1300540a resize



Sur cette vue, on peut voir les pierres qui retiennent le bas du revêtement calcaire, comme un étayage, ce qui pourrait prouver que l'extérieur a été construit depuis le haut de la pyramide.

intérieur khéphren a Page 1

Vue en coupe de la pyramide.

intérieur khéphren a Page 2

Vue axonométrique de la pyramide.

449px-04 khafre passage

Le couloir descendant

449px-06 khafre chamber

La chambre funéraire avec le sarcophage.

07 khafre coffer

Gros plan sur le sarcophage ouvert avec son couvercle

03 khafre mortuary

Une vue du temple de la pyramide

P2131199

Pyramide Kep Page 4 Image 0002



Deux vues du temple de la vallée. On voit sur la deuxième les niches prévues pour recevoir les statues du roi.

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autrement

La fantastique histoires des bâtisseurs de pyramides, Zahi Hawass, éditions du rocher.

Les grands sages de l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Tempus.

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Les grandes pyramides chroniques d’un mythe, J.P. Corteggiani, Gallimard.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Djéser et la IIIème dynastie, Michel Baud, Pyagmalion.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

L'article en pdf

Le Sphinx
Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 00:11

La barque solaire de Khéops a été découverte dans une fosse du côté Sud de la pyramide en 1954.

La barque, en bois de cèdre, munie de tout son outillage - rames, cordes et cabine - comprenait 1224 pièces détachées. Elle mesure 43,5 m de long, sa proue s'élève à 5 m et sa poupe à 7 m. Remontée, elle est actuellement exposée dans le musée situé exactement à l'endroit où elle a été trouvée.

Cinq fosses de barques solaires ont été découvertes jusqu'à ce jour mais seules deux d'entre elles contenaient encore une barque en bois. Une seule est exposée, et subit d'ailleurs des dégâts (déformations) de ce fait, l'autre est maintenue dans des conditions optimales afin d'assurer sa conservation.

P2131060

C'est le bâtiment blanc, pas très esthétique.

Kheops-barque

 

Pc260187

5 paires de rames.

Pc260184

Les appartements du roi.

Pc260183

Gros plan

Pc260181

La superstructure a beaucoup souffert depuis que la barque est sortie de sa fosse.

Pc260182

Pc260188

La proue

Pc260191

La poupe

Pc260179

En forme de lance, pour repousser les animaux dangereux du Nil, symboliquement.

 

Blocs-couverture-fosse-khéops

Ces blocs obstruaient la fosse à barque où elle a été découverte.

400px-Kheops-boat-pit

La fosse de nos jours.

Barque solaire-Decouverte2

C'est ainsi que la barque a été découverte.

Cordes-originales-barque-khéops

Les cordages originaux vieux de 4500 ans.

 

 

L'article en pdf

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 23:19

carriere-238301

La carrière est très proche du chantier, on y prélève les blocs internes. De qualité moindre.

kheops Page 15 Image 0001

Les blocs de granit et le calcaire de Tourah arrivaient par le Nile.

port-238303

Ce qui ne devait pas être très simple.

kheops Page 16 Image 0001

Vue du site avec la carrière.

carrière Page 1

Vue aérienne montrant la carrière de nos jours.

kheops Page 15 Image 0002

Les blocs sont acheminés par une rampe externe.

kheops Page 16 Image 0002

Qui grandit avec la pyramide jusqu'à environ un tiers de sa hauteur. 43m.

1ere-etape-238291


On aperçoit les premières rampes internes.

2e-etape-238295

La chambre du roi est utilisée comme une grue.

kheops Page 03 Image 0001

Vue générale du mécanisme.

kheops Page 02 Image 0001

Préparation des blocs de granit, les plus lourds.

kheops Page 01 Image 0001

Détail

kheops Page 04 Image 0002

A hisser.

kheops Page 05 Image 0001

Les équipes de hissage sont sur la partie supérieure.

kheops Page 05 Image 0002

On voit le système de contrepoids qui glisse dans la grande galerie.

kheops Page 06 Image 0001

Les équipes sont extrêmement diminuées.

kheops Page 04 Image 0001

Le contrepoids en coupe. Remarquez les trous dans la partie basse des rails en bois.

kheops Page 03 Image 0002

La hauteur de la grande galerie aurait été prévue pour le contrepoids.

kheops Page 07 Image 0001

Vue en coupe du chantier en cours.

kheops Page 06 Image 0002

Les blocs de granit n'ont pas supporté la masse énorme et des fissures sont apparues. Cet incident n'a pas suffit à détruire la pyramide, c'est la seule et unique blessure du monument, excepté la démolition effectuée par les hommes.

kheops Page 08 Image 0002

On hisse.

kheops Page 09 Image 0001

Jusqu'au palier encoche


kheops Page 09 Image 0002


On fait pivoter

manoeuvre-238321

kheops Page 10 Image 0001

On hisse jusqu'au prochain palier.

kheops Page 11 Image 0001

On fait exercer une torsion aux cordages, ce qui fait lever le pyramidion.

kheops Page 11 Image 0002

On pose le pyramidion puis on lève la chèvre et on la pose sur des pièces en bois.

kheops Page 12 Image 0001

kheops Page 12 Image 0002

On recommence l'opération et on pose sur des blocs de pierre.

kheops Page 13 Image 0001

Après avoir relevé la chèvre on peut poser la dalle complète de pierre et un étage se termine.

4e-etape-238323.jpg

kheops Page 10 Image 0002

Plus on monte, moins les étapes sont longues.

kheops Page 13 Image 0002

L'entrée ne servira bientôt plus que pour faire pénétrer la dépouille du roi.

kheops Page 14 Image 0001

N'oublions pas les mastabas et les temples.



Fin.

L'article en pdf

Retour

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 22:05

M. Jean Pierre Houdin, architecte, a depuis quelques temps avancé une théorie très intéressante sur la construction de la pyramide de Khéops. Il a reprit une théorie d'un ingénieur Italien en retraite, M.Elio Diomédi et l'a perfectionnée. Je ferai un article plus tard sur la théorie de M.Diomédi, il ne parle pas que des rampes internes.

Il pense que la pyramide aurait pu être construite, en partie, par l'intérieur.
Cette hypothèse écarte les rampes imposantes, qui auraient nécessité de deux à trois fois la masse de la pyramide ou une pente beaucoup trop importante pour soulever les blocs énormes qui la constituent.
En fait une rampe a été utilisée pour le début de la construction, selon cette théorie, mais uniquement pour amener les blocs à un niveau permettant de bâtir la chambre du roi, c'est à dire environ au tiers de la hauteur. Ce qui donne une pente de sept degrés, pente qui doit être le maximum pour soulever les blocs sans trop de peine pour les ouvriers, sans compter que pour cette opération, 600 ouvriers auraient dû être employés uniquement pour celle-ci.
La grande galerie étant en partie construite, elle sera utilisée pour le hissage des blocs de granit.
L'invention la plus remarquable pour cette opération étant le système des contrepoids. On hisse d'un côté le bloc et un poids descendant aide à lever cette masse énorme, la poulie n'est pas encore inventée, mais là on n'en est pas loin.
La grande galerie est équipée d'un système de rails fixes et de chariots mobiles recevant le contrepoids. Le nombre de personnes tirant sur les cordages est nettement diminué.

 

Document1r Page 1 Image 0001

Vue de la grande galerie. Peut être est ce le passage des cordages qui a usé cette pierre.

Document1r Page 1 Image 0002

Les encoches régulières de la grande galerie pourraient être les emplacements des rails servant à tracter le chariot contrepoids. M.Houdin a découvert des traces d'usure à l'intérieur du passage bas de la grande galerie. Peut être le passage régulier des rondins de bois ont ils laissé ces traces.


A partir du moment ou la chambre du roi est terminée on s'emploie à bâtir le reste de la pyramide, les rampes intérieures sont déjà construites dans la partie basse.
On continue la construction en hissant les blocs par ces rampes, mais là, la méthode va changer. en effet on installe en premier le parement extérieur et ensuite les blocs internes, qui peuvent provenir de la rampe initiale, étant de plus petite taille que dans la partie basse.
Ce qui est d'autant plus facile pour tirer ces blocs dans les rampes internes.
Elles vont en diminuant de longueur vers le haut de la pyramide et des encoches sont construites à chaque coin pour permettre de faire pivoter les blocs avant de les hisser à nouveau.
Une équipe hisse vers le haut une autre fait pivoter les blocs.
Chaque équipe de hissage redescend ensuite pour recevoir un autre bloc à hâler vers la prochaine étape et ainsi de suite.
Le pyramidion nécessite une méthode spécifique de montage.
On utilise une chèvre que l'on équipe de cordages en croix sur lesquels est posé le pyramidion.
En le faisant tourner lentement on crée un torsion dans les cordes et on fait monter la pièce, il n'y a plus qu'à le poser sur des pièces de bois. Ensuite on lève la chèvre avec le mou dans les cordages, l'opération est aisée. On recommence l'opération et cette fois on pose le pyramidion sur des blocs de pierre.
Il n'y a plus qu'à relever la chèvre et on peut installer le nouvel étage complet de pierre, et ceci jusqu'à la fin, le pyramidion est la dernière pierre de l'édifice.
Il ne reste plus qu'à fermer les encoches des coins par l'intérieur et la pyramide peut être terminée.
Ce n'est qu'une théorie parmi d'autre mais, lors d'une visite à Guizeh, M.Houdin a remarqué des traces obliques et parallèles sur les côtés de la pyramide. Elles sont inclinées à 7° est l'un d'entre eux aboutit à une encoche dans un coin de la pyramide.

Document1 Page 1 Image 0002

On aperçoit ce que M.Houdin appelle des traces fantômes (plus claires), parallèles et inclinées à 7°

Documendt1 Page 1 Image 0001

On voit mieux avec les pointillés.

Document1 Page 1 Image 0001

Et l'une d'entre elles aboutit à une encoche, alors coïncidence? Cette encoche a été visitée par un égyptologue Américain ami de M.Houdin, Mr Bob Brier, et il apercevait un passage, rebouché depuis la construction, mais encore éxistant. Mais allez donc voir sa vidéo sur daily motion;  je ne peux vous donner le lien, daily motion est interdit en Tunisie. Merci Marc pour la précision. Je vous conseille d'aller voir son blog, il conseille le mien, alors échange de bon procédés. suivez ce lien.

Coïncidence? Je ne pense pas, d'autant qu'il y a eu des recherches effectuées par des scientifiques Français de la fondation EDF, dans les années 80, qui avaient scanné la pyramide par micro-gravimètrie et avaient trouvé comme résultat qu'il n'y avait pas de chambre secrète.
Mais ils avaient en conclusion trouvé une anomalie en spirale.
M.Houdin pense que cette fois çà y est 'est la preuve.
A vérifier..... Mais pour une fois, c'est un architecte de métier qui fait une découverte et non un Egyptologue, alors une idée venue d'ailleurs peut elle être fausse?
Pour ma part, je pense en sa faveur, et celle de M.Davidovits, lui pense que les blocs internes irréguliers ne sont pas de la pierre calcaire mais une espèce de ciment à froid. Il a d'ailleurs effectué des tests dans le nord de la France qui ont été concluants. suivez ce lien. Celui-ci pour la vidéo.
Si j'ai parlé des deux théories dans la même page, c'est qu'elles sont novatrices et compatibles, en effet on peut très bien faire passer les matériaux nécessaires à la fabrication des briques de ciments par l'intérieur, ce qui évite l'échafaudage, et de toutes manières, les blocs de calcaire de Tourah doivent bien passer quelque part.
Juste une précision, ni M.Houdin ni M.Davidovits ne sont des Egyptologues, alors vous pensez bien qu'ils ne sont écoutés par presque personne, ils ne sont que des Impies, n'est pas Howard Carter qui veut.
 Alors nous autres les amateurs (les vrais, ceux qui aiment) soutenons les, juste en parlant d'eux pour ne pas qu'ils soient oubliés.
Et cocorico pour une fois.........

Théorie de M.Houdin
  Retour

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans sciences
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 21:08

 

khoufou;khéops où le soleil se couche

  Khoufou; L'horizon de Khéops.

 

La dernière des sept merveilles du monde décrites par Philon de Byzance au IIème siècle avant JC encore debout.

 

khéops 1  

Le complexe funéraire de Khéops comprenait: la pyramide, un temple funéraire, une chaussée montante, un temple de la vallée, des pyramide des reines, des barques solaires (5, dont deux en bois retrouvées, une d'entre elles est encore dans sa fosse l'autres est exposée prés de la pyramide) et une pyramide satellite. 

Des membres de sa famille ainsi que des nobles sont enterrés prés de lui. 

L'ancien récit de "Khéops et le sage Djedi" le présente comme un homme bienveillant qui tenait les ancêtres et les sages en haute estime. 

Hérodote le considérait plutôt comme un homme cruel et sanguinaire. 

La légende des esclaves construisant la pyramide est aujourd'hui considérée comme érodée, cette construction ne pouvant résulter que d'une organisation précise et d'une entente parfaite entre tous les participants. 

Hérodote parlait des ouvriers agricoles allant travailler à la pyramide durant l'inondation des champs par le Nile. 

L'arhitecte Hemiounou, fils de Nefermâat vizir de Kheops, lui même petit fils de Snéfrou, a dirigé la construction de la pyramide, c'est donc une histoire de famille.  

La construction de la pyramide a depuis toujours suscité l'admiration et de nombreuses hypothèses ont été avancées. 

-Les blocs de calcaires auraient été tirés à bras d'homme ou avec l'aide d'animaux depuis des rampes (plusieurs versions) sur des rondins de bois. Ces rampes auraient été à la fin de la construction d'une longueur trop importante, les gravats qui servaient à construire ces rampes représentant pratiquement le volume de la pyramide elle même sur une longueur de plud d’un kilomètre, imaginez le gigantisme du travail à faire (déjà une pyramide avec des blocs de 15t c'est pas rien......). 

 

 800px-Colosse-djéhoutihétep2

 

Représentation montrant le colosse de Djéhoutihétep tirés par 112 ouvriers 

 

 800px-Bloc-carrière-boeufs

Un bloc tirés par des boeufs 

 

-les blocs auraient été montés depuis l'intérieur (par des rampes internes) de la pyramide grâce à la chambre funéraire du roi en forme de pilier djed servant de grue, pourquoi pas, mais la poulie n'était pas encore inventée il fallait donc une rampe assez longue pour que les animaux (ou les hommes) puissent tirer les cordes supportant les blocs....... 

-les blocs seraient en fait d'énormes briques de ciment à froid faits sur place, possible, reste à démontrer. 

Un ingénieur Français, J.Davidovits, à tenté de reconstituer des blocs de ce type avec du calcaire venant du nord de la France est a réussi, la pierre ainsi reconstituée durcissant en quelques jours, moi çà me plait bien, mais le revêtement extérieur. 

-le revêtement calcaire extérieur a été posé depuis le haut de la pyramide, cette hypothèse a ma préférence, plutôt que par le bas. Il suffisait d'utiliser les gradins construits auparavant avec les blocs, la sécurité du travail étant plutôt laxiste à cette époque. Voyez les pierres servant d'étayage sur les restes du revêtement de la pyramide de Képhren dans mon article à ce sujet. Reste à confirmer. 

La polémique n'est pas terminée............ 

 

La pyramide de Khéops est restée prés de 4000 ans l'édifice construit par l'homme le plus haut du monde. 

Seule la cathédrale de Cologne l'a dépassée au XIVème siècle. 

Elle était constituée d'environ 2 500 000m3 de pierres, dont elle a perdu 150 000m3 pour les constructions du Caire. 

La perfection des matériaux façonnés par l'homme qui sont perdus peut se retrouver dans la grande galerie et la construction intérieure. 

      Doc1 Page 4 Image 0002 

   La pyramide et la nécropole Est, notez que la chaussée n'est pas perpendiculaire à la pyramide. 

Doc1 Page 7 Image 0001

La nécropole Ouest. 

pyramide de Khéops intérieur


P2131064

Une vue de la pyramide, on aperçoit le musée de la barque solaire et une des pyramide des reines à droite.

 

P1300578 

 

Là, il manque une dizaine de mètres, dont le pyramidion, dommage 

 

 P1300527

 

L'entrée réelle de la pyramide 

 

 kheops 3229

 

Ce qu'il reste du pavement en basalte du temple de la pyramide 

 

 P2131042

 

Ce qu'il reste du parement extérieur en calcaire de Tourah 


449px-Grande-galerie

 

La grande galerie 

449px-Embranchement-grande-galerie


La jonction de la grande galerie avec le couloir ascendant

 

Blocs-bouchons2

 

L'entrée du couloir ascendant depuis la galerie d'Al Mamoun, on peut voir a à gauche un bloc bouchon de granit.

 

450px-Reine-niche

 

Une niche dans la chambre de la reine, de même forme que dans la grande galerie.


 

449px-Chambre-roi-grande-pyramide 

 

La sarcophage retrouvé vide 


 Document1 Page 1 Image 0001

 

 

Une vue prise à l'intérieur du conduit  "d'aération" de la chambre du roi. On peut y voir un bloc calcaire avec deux  "clavettes" qui pourrait être un système anti-retour. Derrière ce bloc se trouve une autre "porte", peut être avec des clavettes de l'autre côté.... toujours est il que ce conduit d'aération est le seul (sur 4) fermé de cette manière. Une autre intrigue????? Peut être que ce conduit  serait obstrué pour que l'âme du roi défunt ai plus de difficultés à rejoindre les étoiles.

 Ces photos ont été prises à l'aide d'un robot spécialisé avant de percer la porte et de découvrir la porte cachée. Toute l'opération était en direct sur la télévision américaine........... 

Récemment, une autre caméra a été envoyée dans le conduit de la chambre de la reine passant sous la grande galerie et qui présente un virage, une porte identique a été découverte. Alors, quelle en est la signification? 

 

kheops-3225.JPG

Les trois pyramides des reines 


Pyramidion-satellite-khéops 

Le pyramidion de l'une d'entre elles 

 


 

 

Références : 

Pyramides, temples et tombeaux de l’Égypte ancienne, Richards Lebeau, Autrement

La fantastique histoires des bâtisseurs de pyramides, Zahi Hawass, éditions du rocher.

Les grands sages de l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Tempus.

L’Égypte des grands pharaons, Christian Jacq, Tempus.

Dictionnaire des pharaons, Pascal Vernus et Jean Yoyotte. Tempus.

L’Égypte au temps des pyramides, Guillemette Andreu, Hachette.

Histoire de l’Égypte ancienne, Nicolas Grimal. Fayard

Égypte, sur les traces de la civilisation pharaonique, H.F.Ullman.

Les grandes pyramides chroniques d’un mythe, J.P. Corteggiani, Gallimard.

Lire et comprendre les hiéroglyphes, Hilary Wilson, Tchou.

Paysages et paradis de l’autre monde selon l’Égypte ancienne, Christian Jacq, Maison de vie.

Djéser et la IIIème dynastie, Michel Baud, Pyagmalion.

Les cahiers de sciences et vie.

Dossiers d’archéologie.

Et diverses recherches personnelles sur le net.

 

Le musée de la barque de Khéops

Deux théories sur la construction de la pyramide de Khéops

La tombe d'Hétéphéres, mère de Khéops 

L'article en pdf 

Retour 

 

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 03:24

 

egypte Page 1 Image 0001

 

Le plateau de Guizeh est situé à environ 25 km du Caire (autrefois Letopolis), en fait il n'y a pas de différence étant donné que cette ville est une immense mégapole. Il s'étant sur 2000m de côté avec un escarpement de 40m de dénivellation au pied duquel coulait autrefois un canal du Nile, il est maintenant 300m plus loin. Les pyramides de trois rois de la IVème dynastie y ont été construites entre -2649 et 2513 par les pharaons Khéops, Kephren et Mykérinos. Elle sont installées perpendiculaires aux quatre points cardinaux et aucune d'entre elles ne cache jamais le soleil aux autres. Elles mesurent respectivement: -146mx233m pour Khéops (actuellement il lui manque une dizaine de mètres) -136,50mx210,50m pour Képhren -66mx108 pour Mykérinos -le Sphinx lui mesure 21mx57m 

Classeur1

Imaginez ce que pouvait être le spectacle des pyramides avec le revêtement extérieur en calcaire presque blanc et le pyramidion au sommet. 

guizeh 

 Le relief a été volontairement oublié.

guizeh 3638

Le plateau vu de l'avion, quel spectacle!!!

P1300520

Deux époques se rencontrent, trois en fait, je suis dans la voiture.

giza-roberts01

the great sphinx and the pyram hi

Tel que le voyait David Roberts au 18 ème siècle

Khéops

Khéphren

Mykérinos

Le grand Sphinx

L'article en pdf 

Retour

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans guizeh
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 02:55

 

De la nécessité de satisfaire ses familiers.

 

 

Satisfais tes familiers en qui tu as confiance, au moyen de ce qui t’advient : tel est le destin de celui que dieu favorise. De celui qui faillit sans cesse à satisfaire ses familiers en qui il a confiance, on dira « c’est un ka trop satisfait de lui même ». L’avenir est inconnu, même si on a l’intuition de demain. C’est une puissance créatrice, la juste puissance créatrice qui s’en satisfait. Si sont accomplis des actes dignes de louange, les familiers dignes de confiance disent : « bienvenue ! » Lorsqu’on ne procure pas la paix à la ville, on devra amener des familiers si se produit une calamité.

 

 

Du refus de la rumeur.

 

 

Ne répète pas une rumeur médisante, ne l’écoute pas. C’est la manière de s’exprimer de celui qui a

le ventre brûlant. Si nécessaire, répète la mauvaise affaire que tu as vue et pas seulement entendue. Que la rumeur médisante soit jetée à terre, n’en parle absolument pas. Vois celui qui te fait face reconnaîtra ta qualité. Qu’il soit ordonné de se saisir des conséquences de la rumeur médisante ; ne naîtra que la haine, conformément à la loi, contre qui s’en emparerait pour l’utiliser. Vois il s’agit de détruire une sorte de mauvais rêve ; protège t’en.

 

 

Du bon usage de la parole.

 

 

Si tu es un homme de qualité en qui on a confiance, qui siège au conseil de son maître, rassemble tout cœur vers la perfection. Sois silencieux, c’est plus utile que le bavardage. Parle seulement quand tu sais que tu apporteras une solution ; il doit être un artisan, celui qui parle dans le conseil ; parler est plus difficile que tout autre travail. C’est celui qui interprète cette maxime qui donne autorité à la parole.

 

 

De la vraie puissance et de la maîtrise de soi.

 

 

Si tu es puissant, agis en sorte que l’on te respecte, en fonction de la connaissance et du calme du langage. Ne donne d’ordres que lorsque les circonstances l’exigent. Celui qui provoque de manière belliqueuse s’engage dans une mauvaise action. Ne sois pas vaniteux, tu ne seras pas abaissé. Ne sois pas vaniteux, mais garde toi de fouler aux pieds, et de répondre à une parole avec flamme. Détourne ton visage, contrôle toi, les flammes d’un individu au cœur bouillant le déprécient. Pour l’être rayonnant qui avance, le chemin est construit. Celui qui est triste de cœur, la journée durant, n’accomplira aucun mouvement heureux. Celui qui est frivole de cœur ne fondera pas de demeure. Celui qui atteindra une plénitude est comme celui qui tient le gouvernail, au moment de toucher terre. L’autre est fait prisonnier. Celui qui obéit à son cœur sera en ordre.

 

 

 

 

De la juste utilisation de l'énergie.

 

 

Ne t’oppose pas à l’action d’un grand, ne rends pas furieux le cœur de celui qui est lourdement chargé, car son hostilité se manifestera contre celui qui le combat. Libère l’énergie créatrice, toi qui est celui qui l’aime sans cesse. Celui qui donne de la puissance est en compagnie de dieu, ce qu’il aime sera accompli pour lui. Quant à toi, apaise le visage après l’explosion de rage ; la paix provient de sa puissance créatrice, l’hostilité de l’ennemi. C’est la puissance qui fait croître l’amour.

 

 

De l'énergie d'un grand.

 

 

Enseigne à un grand ce qui lui est utile, suscite son accueil parmi l’espèce humaine, fais en sorte que sa sagesse retombe sur son maître. C’est de son énergie que proviennent les aliments qui te sont attribués ; le ventre de celui qui est aimé est comblé. Ton dos sera habillé grâce à lui. Ces conditions réalisées, préoccupe toi de la vie de ta maison, dépendant du noble que tu aimes. Il vit grâce à cela, et, bien plus, il t’accordera une protection. Bien plus, c’est l’amour que tu inspires qui durera dans le ventre de ceux qui t’aiment. Vois, c’est le ka qui aime continuellement entendre.

 

 

De la nécessité de l'impartialité.

 

 

Si tu agis, fils d’un homme de la cour de justice, messager chargé de l’apaisement de la multitude, ôte les inutilités du document écrit. Quand tu parles, ne penche pas d’un côté ; prends garde que soit formulée cette accusation : « juges, il place sa parole sur le côté qui lui convient ! » ; alors ton action se retournerait en procès contre toi.

 

 

De l'indulgence.

 

 

Si tu es indulgent à propos d’une affaire qui s’est produite, ne favorise un homme qu’à cause de sa rectitude. Passe sur son ancienne faute, ne te souviens pas d’elle, dès lors qu’il est silencieux envers toi le premier jour.

 

 

Du nécessaire détachement des biens matériels.

 

 

Si tu es un grand après avoir été un petit, et si tu fais fortune après avoir subi la misère auparavant, dans la ville que tu connais, n’évoque pas en gémissant ce qui t’est arrivé auparavant. Ne place pas la confiance de ton cœur dans l’accumulation de tes biens matériels, car ce qui t’a été octroyé est un don de dieu. Tu ne seras pas derrière un autre ton semblable, qui aura vécu semblable événement.

 

 

 

De la bonne attitude envers un supérieur et le voisinage.

 

 

Courbe le dos devant ton supérieur, ton chef du palais royal ; ainsi, ta demeure, avec ses biens, sera durable, et ta récompense sera à ta juste place. Malheureux est celui qui s’oppose à un supérieur ; car l’on ne vit que pendant la période où il exerce sa clémence. Malheureux celui dont le bras ne se courbe pas, lorsqu’il est dénudé. Ne dévalise pas la maison de tes voisins, et ne t’approprie pas les biens de celui qui est proche de toi, de sorte qu’il ne te dénonce pas, avant que tu ne l’apprennes de toute façon. L’agressif est un sans cœur. Si ton voisin sait cela , il attaquera en justice, car c’est mal de s’attaquer au voisinage.

 

 

De la nécessité d'éviter la femme-enfant.

 

 

Ne fais pas l’amour avec une femme-enfant, car tu sais qu’on lutte contre l’eau qui est sur son cœur. Ce qui se trouve dans son ventre ne sera pas rafraîchi ; qu’elle ne passe pas la nuit à faire ce qui doit être repoussé, qu’elle soit calmée après avoir mis un terme à son désir.

 

 

Comment éprouver un ami et connaître sa véritable femme.

 

Si tu cherches à sonder la vraie nature d’un ami, ne te pose pas de question, mais approche toi près de lui. Ne traite cette affaire qu’avec lui seul, jusqu’à ce que tu ne sois plus inquiet de son attitude. Discute avec lui le temps qu’il faudra. Eprouve son cœur à l’occasion d’un entretien. Si ce qu’il a vu lui échappe et s’il accomplit un acte qui t’irrite, sois amical avec lui ou sois silencieux, mais ne détourne pas le visage. Rassemble tes énergies quand tu éclaires l’affaire pour lui, ne réponds pas par un acte d’hostilité, ne va pas contre lui, ne le foule pas aux pieds, son moment de vérité n’a jamais manqué de se produire, et l’on ne peut échapper à celui qui l’a déterminé.

 

 

De la nécessité de la bienveillance.

 

 

Que ton visage soit lumineux le temps de ton existence. Ce qui sort de l’entrepôt n’y entre pas de nouveau. C’est le pain destiné à la distribution dont on est vorace. Celui dont le ventre est vide est un accusateur, et celui qui est mis continuellement en état de manque est un agresseur. N’en fais pas l’un de tes proches. La bienveillance est le mémorial d’un homme, pour les années qui viennent après l’exercice du pouvoir.

 

 

De la nécessité d'un caractère lucide, ferme et accompli.

 

 

Connais ceux qui sont à tes côtés et tes biens dureront ; ne sois pas faible de caractère envers tes amis ; Ils sont une rive cultivable qui reçoit l’inondation, elle est plus importante que ses richesses. Car les biens de l’un peuvent échoir à l’autre. La vertu du fils de l’homme lui sera utile ; une nature accomplie sera un mémorial.

 

 

De la nécessité de punir et de combattre le mal.

 

 

Punis principalement, enseigne complètement, l’acte de stopper le mal sera l’établissement durable de la vertu. Quant à un méfait, exception faite du malheur, c’est ce qui transforme le geignard en agresseur. 

 

 

 

Du bonheur d'épouser une femme joyeuse.

 

Si tu épouses une femme qui soit nantie, joyeuse de cœur et connue des habitants de sa ville, qu’elle se conforme à la double loi. Sois agréable pour elle au bon moment ; ne te sépare pas d’elle, et agis en sorte qu’elle soit nourrie. Une femme au cœur joyeux apporte l’équilibre.

 

 

De la transmission de la sagesse, de la connaissance et de la rectitude.

 

 

Si tu as écouté les maximes que je viens de te dire , chacun de tes desseins ira de l’avant. Leur rectitude, c’est leur richesse ; leur souvenir chemine dans la bouche des hommes à cause du caractère accompli de leur discours cohérent. On doit transmettre chaque parole afin qu’elle ne périsse jamais dans ce pays. Qu’une maxime soit formulée pour le bien de sorte que les notables en parlent. C’est enseigner à un homme ce qu’il doit dire à la postérité. Celui qui écoute, cela devient un artisan en écoutant. Il est bon de formuler pour la postérité ; c’est elle qui entendra cela. Si le bon exemple est donné par celui qui est un chef, il sera efficace pour l’éternité. c’est le connaissant qui se préoccupe de sa capacité de sublimation, en assurant sa substance au moyen de ce qui fait durer. Grâce à elle il est heureux sur terre. Le connaissant est sage à cause de ce qu’il connaît, et le noble à cause de sa manière d’agir. Que son cœur régule sa langue, que ses lèvres soient justes lorsqu’il s’exprime, que ses yeux voient, que ses oreilles se plaisent à entendre ce qui est utile à son fils. Celui qui agit en rectitude est exempt de mensonge.

 

De la nécessité de l'écoute et de l'entendement.

 

 

Il est utile d’écouter pour le fils qui écoute. Si l’acte d’écouter sans cesse pénètre celui qui écoute, celui qui écoute devient celui qui entend. Quand l’écoute est bonne, la parole est bonne . Celui qui écoute est le maître de ce qui est profitable, écouter est profitable à celui qui écoute. Ecouter est meilleur que tout, ainsi naît l’amour parfait. Comme il est bon qu’un fils accepte ce que dit son père. Porteur de ce message, il atteindra un grand âge. Celui que dieu aime, c’est celui qui entend ; celui qui n’entend pas est haï de dieu. C’est le cœur qui fait naître son maître comme celui qui entend ou celui qui n’entend pas. Pour un homme, son cœur est vie, prospérité, santé. C’est celui qui écoute qui entend ce qui es dit, c’est celui qui aime entendre qui accomplit ce qui est dit. Comme c’est bon un fils qui obéit à son père ! Comme c’est heureux pour celui à qui il est dit : « un fils, il est bienveillant, en tant que possesseur de la capacité d’écoute ». Celui qui écoute celui qui lui dit cela, il sera bien ajusté en son for intérieur et bienheureux auprès de son père. Son souvenir subsistera dans la bouche des vivants qui sont sur terre et qui y seront.

 

Du fils spirituel.

 

Si le fils de l’homme accepte ce que dit son père, aucun des ses plans n’échouera . Eduque, dans ton fils, celui qui écoute ; dans le cœur des nobles, il sera un homme de qualité , digne de confiance, lui qui guidera sa bouche conformément à ce qui a été dit, lui qui sera vu comme celui qui entend. Les démarches d’un fils, qui est un homme de qualité digne de confiance, sont remarquables. L’égarement pénètre dans celui qui n’écoute pas. Le connaissant se lève au matin pour maintenir son équilibre, tandis que l’ignorant est aux abois.

 

De l'ignorant.

 

 

Quant à l’ignorant qui n’écoute pas, il n’accomplira rien. Il considère la connaissance comme l’ignorance, l’utile comme le nuisible. Il fait tout ce qui est détestable , de sorte que l’on s’irrite contre lui chaque jour. Il vit de ce qui fait mourir, sa nourriture est le discours tordu. C’est là sa caractéristique qu’ont bien reconnue les nobles, à savoir un mort vivant chaque jour. On omettra ses actes à cause des nombreux malheurs qui lui sont advenus chaque jour.

 

Des devoirs et du destin du fils spirituel.

 

 

Un fils qui entend est un suivant d’horus et c’est bon pour lui après ce qu’il a entendu. Lorsqu’il est âgé il atteint l’état de bienheureux. Qu’il transmette le même message à ses enfants en renouvelant l’enseignement de son père. Tout homme reçoit l’enseignement conforme à son action ; puisse-t-il effectuer un acte de transmission envers ses enfants, de sorte qu’ils puissent parler à leurs enfants. Façonne le caractère, ne donne pas libre cours à la destruction, consolide la rectitude et ta descendance vivra. Quant au premier qui viendrait porteur de désordre, puissent les hommes dirent ce qu’ils verront : « voilà ce qui est conforme à ce misérable ! ». Qu’il soit dit à ceux qui écouteront :« voilà qui est bien conforme à ce misérable ! » Que tout le monde les voie et la multitude sera apaisée. Sans eux, la richesse ne sera pas accomplie.

 

 

De la parole juste.

 

 

Ne dérobe pas une parole et ne l’apporte pas, ne mets pas une chose à la place d’une autre, prends garde à rompre les entraves en toi, prends garde à ce que dit celui qui connaît les choses : « écoute si tu désires durer dans la bouche de ceux qui entendent, parle seulement lorsque tu auras atteint la maîtrise du métier ; si tu parles de manière accomplie, ta manière de vivre sera en rectitude.

 

 

 

De la parole juste. 

 

Immerge de ton cœur, contrôle ta bouche, et ta condition sera d’être parmi les nobles. Que ton témoignage soit complet, en présence de ton maître. Agis de sorte qu’il dise : « celui-là est un fils », et que ceux qui écouteront cela disent : « heureux celui pour lequel il est né ! ». Pose ton cœur au moment où tu parles, prononce des paroles élevées, de sorte que les nobles qui écouteront disent : « comme c’est beau ce qui sort de ta bouche ! » 

 

 

De la nécessaire rectitude d'un fils.

 

 

Agis en sorte que ton maître dise de toi : « combien est accompli celui qui a reçu l’enseignement de son père, quand il sortit de lui, de son corps ; il lui avait parlé alors qu’il se trouvait entièrement dans le ventre ; ce qu’il a accompli est plus grand que ce qui lui avait été dit ». Vois, un bon fils est un don de dieu, un être qui accomplit davantage que ce qui lui fut prescrit par son maître ; qu’il agisse en rectitude, que son cœur agisse conformément à sa démarche, comme tu me rejoins, avec un corps en bonne santé.

 

 

 

Conclusion :

 

Pharaon est satisfait de tout ce qui s’est produit ; puisses-tu acquérir des années de vie. Ce n’est pas petit ce que j’ai accompli sur terre. J’ai acquis 110 années de vie que pharaon m’a accordées. Les louanges doivent être prééminentes pour les ancêtres, parce qu’agir en rectitude pour pharaon aboutit au lieu où se réalise l’état de bienheureux. C’est aller d’un commencement jusqu’à un terme, conformément à ce qui fut trouvé et écrit.

 

 

 

 

A tous ceux qui croient détenir la vérité: veuillez vous inspirer de ces quelques phrases écrites il y a 4500ans...


Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans histoire
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 02:51

Prologue :

 

Enseignement du directeur de la ville, le vizir Ptah-Hotep, sous la majesté de celui du jonc et de l’abeille, Isesi, qu’il vive selon l’éternité des cycles et l’éternité de l’instant, le directeur de la ville, le vizir Ptahhotep il dit :

 

  799px-Prisse_papyrus.svg.png

Un extrait du papyrus Prisse, http://fr.wikipedia.org/wiki/Papyrus_Prisse

 

Souverain, mon maître, la vieillesse est advenue, le grand âge s’est abattu, l’épuisement est arrivé, la faiblesse se renouvelle. Il passe chaque jour à dormir, comme retombé en enfance. La vue baisse, il devient dur d’oreilles, la force vient à manquer, le cœur est las, la bouche est silencieuse, elle ne parle plus, le cœur n’est plus, il ne se souvient plus d’hier, toute l’ossature fait souffrir, le bon se transforme en mauvais. Chaque goût disparaît. L’action de la vieillesse sur le genre humain est mauvaise sous tous rapports. Le nez est bouché, il ne respire plus, il est aussi pénible de se lever que de s’asseoir. Qu’il soit décrété que le serviteur ici présent façonne un bâton de vieillesse ; puissé-je lui dire les paroles de ceux qui écoutent, les directives de ceux qui sont devant et qui, jadis, écoutèrent les paroles divines. Puisse l’agir être semblable pour toi ; que les conflits soient repoussés à l’écart des gens simples, que les deux rives travaillent pour toi. La majesté de ce dieu a dit : Quant à toi, enseigne lui la parole de la tradition. Puisse-t-il agir comme un modèle pour les enfants des grands, que pénètrent en lui l’entendement et la justesse de chaque coeur, de qui lui parle, car il n’existe pas de sage de naissance.

 

Les maximes de la parole accomplie:

 

Début des maximes de la parole accomplie, qu’a prononcée le noble, le chef, le père divin, l’aimé du dieu, le fils aîné de pharaon, de son corps, le chef de la ville, le vizir Ptah-Hotep, en enseignant la connaissance à l’ignorant, et la loi de la parole accomplie ; voilà ce qui est lumineux pour qui entendra, mais nuisible pour qui passera outre.

 

De l'humilité et la découverte des paroles parfaites.

 

 

Il dit à son fils: Que ton cœur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu connais ; prends conseil auprès de l’ignorant comme auprès du savant, car on n’atteint pas les limites de l’art, et il n’existe pas d’artisan qui ait acquis la perfection. Une parole parfaite est plus cachée que la pierre verte; on la trouve pourtant auprès des servantes qui travaillent sur la meule.

 

De l'art du débat avec un supérieur.

 

Si tu rencontres un débatteur en action, qui dirige son cœur et qui est plus habile que toi, plie tes bras et courbe ton dos; ne sais pas ton cœur contre lui car tu ne l’égaleras pas. Puisses tu abaisser celui qui s’exprime mal en ne t’opposant pas à lui lorsqu’il agit ; c’est ainsi qu’il sera désigné comme un ignorant dès que ton cœur aura supprimé sa surabondance.

 

 

De l'art du débat avec un égal.

 

 

Si tu rencontres un débatteur en action, ton égal, celui qui est à ton côté, agis en sorte que ta supériorité sur lui se manifeste par le silence, alors même qu’il parle mal. Ceux qui l’écoutent penseront beaucoup de mal de lui, alors que ton renom sera parfait dans l’esprit des grands.

 

De l'art du débat avec un inférieur.

 

 

Si tu rencontres un débatteur en action, un homme de peu qui n’est certes pas ton égal, que ton cœur ne soit pas agressif contre lui à cause de ta faiblesse. Place le à terre, et il se punira lui-même. Ne lui réponds pas pour soulager ton cœur, ne lave pas ton cœur à cause de celui qui s’oppose à toi. Misérable est celui qui fait du mal à un homme de peu. On désire agir conformément à ce que tu désires et tu le frapperas de la désapprobation des grands.

 

De l'art du débat avec un égal.

 

 

Si tu rencontres un débatteur en action, ton égal, celui qui est à ton côté, agis en sorte que ta supériorité sur lui se manifeste par le silence, alors même qu’il parle mal. Ceux qui l’écoutent penseront beaucoup de mal de lui, alors que ton renom sera parfait dans l’esprit des grands.

 

De l'art du débat avec un inférieur.

 

 

Si tu rencontres un débatteur en action, un homme de peu qui n’est certes pas ton égal, que ton cœur ne soit pas agressif contre lui à cause de ta faiblesse. Place le à terre, et il se punira lui-même. Ne lui réponds pas pour soulager ton cœur, ne lave pas ton cœur à cause de celui qui s’oppose à toi. Misérable est celui qui fait du mal à un homme de peu. On désire agir conformément à ce que tu désires et tu le frapperas de la désapprobation des grands.

 

 

De l'art d'être un chef en respectant la règle.

 

 

Si tu es un guide, chargé de donner des directives à un grand nombre, cherche, pour toi, chaque occasion d’être efficient, de sorte que ta manière de gouverner soit sans faute. Grande est la règle, durable son efficacité. Elle n’a pas été perturbée depuis le temps d’Osiris. On châtie celui qui transgresse les lois, même si cette transgression est le fait de celui au cœur rapace. L’iniquité est capable de s’emparer de la quantité, mais jamais le mal ne mènera son entreprise à bon port. Celui qui agit mal dit : j’acquiers pour moi-même ; il ne dit pas : j’acquiers au bénéfice de ma fonction. Quand vient la fin, la règle demeure. C’est ce que dit un homme juste : tel est le domaine de mon père spirituel.

 

De la vanité des manoeuvres humaines. 


 

Ne te livre pas à une machination contre l’espèce humaine, car dieu châtie pareil agissement. Qu’un homme dise « je vivrai ainsi », et il sera privé de pain pour la bouche. Qu’un homme dise « je serai riche », et il dira ensuite « mes perceptions m’ont piégé » . Qu’un homme dise « je vais voler autrui » et, en fin de compte, il fait un don à celui qui ne connaît pas ! Les manoeuvres du genre humain ne s’accomplissent pas, c’est ce que dieu ordonne qui s’accomplit. Pense à vivre en paix avec ce que tu as et ce qu’ils donnent viendra de soi-même. 

 

 

Des manières de tables.

 

 

Si tu es un homme qui fait partie de ceux qui sont assis à table d’un plus grand que toi, accepte ce qu’il donne, de la manière dont cela sera placé devant ton nez. Regarde ce qui est devant toi, ne te disperse pas par quantité de regards ; c’est l’abomination du ka que d’être harcelé. Ne lui adresse pas la parole avant qu’il ne t’appelle ; on ne sait pas s’il est en mauvaise disposition du cœur . Parle lorsqu’il s’adresse à toi, et que ton discours rende le cœur heureux. Quant au grand, assis derrière les pains, que son comportement se conforme à la directive de son ka. Il fera un don à celui qu’il distingue ; c’est la coutume à la tombée de la nuit. C’est le ka qui étend ses bras. Le grand fait un don à celui qui a atteint la condition d’homme de qualité. Les pains sont mangés conformément à la volonté de dieu, c’est l’ignorant qui s’en plaindrait.

 

 

Du respect de la mission confiée.

 

 

Si tu es un homme de confiance, qu’un grand envoie à un grand, sois tout à fait scrupuleux quand il t’envoie ; transmets pour lui le message comme il l’a formulé, garde toi de forcer sur les mots, de peur de brouiller un grand avec un grand. Tiens t’en fermement à la règle, ne l’outrepasse pas ; le lavement du cœur ne doit certes pas être répété. Ne parle contre personne, grand ou petit, c’est l’abomination du ka.

 

 

Du nécessaire silence du riche et de l'heureuse destinée de qui n'a pas d'enfants.

 

 

Si tu laboures, et si la croissance s’effectue dans le champ, parce que dieu la donne en abondance dans ta main, n’en aie pas plein la bouche auprès de ton voisinage, car l’on éprouve un grand respect pour le silencieux. Si un homme de caractère est possesseur de biens, il accomplit l’acte de posséder comme un crocodile, même dans la cour de justice. Ne pose pas de réclamation pour qui est sans enfants, ne critique pas le fait de ne pas en avoir, n’émets pas de vantardises sur le fait d’en avoir; il y a maint père dans l’affliction, de même que mainte mère qui a enfanté, alors qu’une autre sans enfant est plus sereine qu’elle. C’est celui qui est seul dont dieu permet la mutation, alors que le patron d’un clan familial prie avec anxiété pour qu’on prenne sa suite.

De la nécessité de placer sa confiance en un être de qualité.

 

 

Si tu es un faible, suis un homme de qualité, digne de confiance ; toute ta conduite s’en trouvera bien vis-à-vis de dieu. Si tu apprends que cet homme était auparavant d’humble condition, n’aie pas le cœur arrogant à son égard, à cause de ce que tu sais de sa condition antérieure. Crains le avec respect conformément à ce qui est advenu de lui, car les choses ne viennent certes pas d’elles mêmes. Quant à l’opulence, que l’homme de qualité l’obtienne lui-même. C’est dieu qui fait qu’il soit un être de qualité et qui le protège, même quand il dort.

 

De la nécessité de suivre le coeur et de ne pas gaspiller son énergie dans les tâches matérielles.

 

 

Suis ton cœur le temps de ton existence, ne commets pas d’excès par rapport à ce qui a été prescrit, n’abrège pas le temps de suivre le cœur. Gaspiller son moment d’action est l’abomination du ka. Ne détourne pas ton action quotidienne de manière excessive pour l’entretien de ta maison. Adviennent les choses, suis le cœur ; les choses ne profiteront pas au négligent.

 

Du comportement envers un fils spirituel.

 

 

Si tu es un homme de qualité en qui on peut avoir confiance, puisses tu façonner un fils spirituel avec la faveur de dieu. S’il est en rectitude s’il se conforme à ta manière d’être, et s’il prend soin de tes biens en bon ordre, accomplis pour lui toute sorte de bonté. C’est ton fils, il appartient à la semence de ton ka. Ne sépare pas ton cœur de lui. Mais la semence d’un homme peut engendrer le conflit. S’il va dans la mauvaise direction, s’il transgresse tes recommandations, et désobéit de manière insolente à tout ce qui est dit, si sa bouche débite des paroles méprisables, chasse-le, il n’est pas ton fils. Mets le au travail pour la totalité de son discours. Lui qui s’est montré hostile

envers toi subira leur défaveur, une entrave lui fut infligée alors qu’il se trouvait dans le ventre. Celui qu’ils guident ne peut pas s’égarer, celui qu’ils privent de barque n’aura pas la possibilité de traverser.

 

De l'attitude à la cour de justice.

 

Si tu te trouves dans le porche où l’on rend la justice, soit debout ou assis, conformément à la procédure, qui te fut ordonnée le premier jour. Ne force pas le passage, tu seras repoussé. Perçante doit être la vue de celui qui entre après avoir été annoncé, large est le siège de celui qui fut appelé. Le porche où l’on rend la justice est conforme à la rectitude ; toute conduite doit être conforme au fil à plomb, c’est dieu qui avance le siège. Ne seront pas installés ceux à qui on prête trop l’épaule.

 

 

Du coeur qui rend heureux et du ventre qui condamne au malheur.

 

 

Si tu es en compagnie de gens, procure toi des alliés en tant qu’homme digne de confiance qui atteint le cœur ; celui qui atteint le cœur est celui qui ne contourne pas le langage dans son ventre. Il deviendra un homme qui commande lui-même, un possesseur de bien grâce à son comportement. Que ton renom soit bon sans que tu en parles. Ton corps sera nourri, ton visage se tournera vers tes proches, et l’on t’offrira ce que tu ignorais. Le cœur de celui qui écoute son ventre disparaît ; il suscitera à son égard, le dédain au lieu de l’amour. Le cœur sera dénudé et son corps ne sera pas oint. Celui au grand cœur est un don de dieu, celui qui obéit à son ventre obéit à l'ennemi.

 

 

De l'art de communiquer.

 

 

Transmets tes directives sans avaler le cœur, et donne ton avis dans le conseil de ton maître. S’il s’exprime d’abondance, il ne sera pas difficile au messager de faire son rapport, et il ne lui sera pas répondu : « qui est donc celui qui est informé ? ». En ce qui concerne le grand, ses biens péricliteront s’il pense à le punir à cause de cela, aussi se taira-t-il en concluant « j’ai dit ».

 

 

De l'art de gouverner.

 

 

Si tu es un guide, que ta manière de gouverner voyage librement au moyen de ce que tu as ordonné. Tu dois accomplir des choses élevées. Songe aux jours à venir ensuite, qu’un malheur ne survienne pas au milieu des faveurs ; comme un crocodile émerge, la défaveur se produit.

 

De la nécessité d'écouter les requêtes.

 

 

Si tu es un guide, écoute sereinement le discours de celui qui t’adresse une requête ; ne le repousse

pas, jusqu’à ce qu’il ait purgé son ventre de ce qu’il songeait à dire. Celui qui est accablé d’injustice désire que son cœur soit lavé, plus que la réalisation de ce pourquoi il est venu. Quant à qui repousse celui qui adresse des requêtes, on dira « pour quelle raison les rejette-t-il ? » Il n’est pas possible que toutes les requêtes aboutissent, mais une bonne écoute aplanit le cœur.

 

Du danger de la séduction.

 

 

Si tu désires faire durer l’amitié, dans une demeure où tu as tes entrées, comme maître, comme frère ou comme ami, ou en tout lieu où tu as tes entrées, garde-toi de t’approcher des femmes. Ce n’est pas bon là où le fait se produit. La vue n’est jamais assez aiguisée lorsqu’elle les repère. Des milliers d’hommes se sont détournés de ce qui leur est profitable. Un court instant de plaisir, semblable à un rêve, et le mort t’atteindra pour les avoirs connues. C’est une mauvaise maxime que

: « lance un trait contre l’adversaire » ; quand on s’apprête à agir ainsi, que le cœur écarte cette intention. Quant à celui qui échoue continuellement en les convoitant, aucun de ses dessins ne réussira.

 

 

De l'avidité : mal incurable.

 

 

Si tu désires que ta conduite soit bonne, délivre toi de tout mal ; combats toute occasion d’avidité de cœur. L’avidité est la maladie grave d’un incurable ;Y pénétrer est impossible. L’avidité sème le malheur parmi pères et mères, et parmi les frères de la mère, elle sépare l’épouse du mari. L’avidité est la réunion de toutes les sortes de mal ; c’est un sac qui contient tout ce qui est haïssable. L’homme est posé s’il applique correctement la règle, et va son chemin conformément à la marche à suivre. Aussi fera-t-il l’état de ses biens, alors que l’avide de cœur n’aura pas de tombe.

 

 

De la juste attitude envers l'avoir.

 

 

Ne sois pas avide de cœur en ce qui concerne le partage des biens, ne sois vorace que de tes biens personnels. Ne sois pas avide de cœur envers tes proches ; plus ample est la juste revendication de l’homme doux que celle injuste de l’homme rude. Ce dernier, bien peu échoit de ses proches, car il est privé de ce qu’apporte la parole. Un peu d’avidité suffit à faire naître l’esprit de querelle chez l’homme au ventre froid.

 

De l'amour et du respect dus à l'épouse.

 

 

Si tu es un homme de qualité, fonde ta demeure, aime ton épouse avec ardeur, remplis son ventre, habille son dos, l’huile est un remède pour son corps. Allonge son cœur le temps de ton existence. Elle est une terre fertile, utile pour son maître. Ne décide pas pour elle, éloigne la du puissant qui la spolierait. Son œil est le vent ; regarde la, et tu la feras rester dans ta maison. Si tu la repousses, voici les larmes ! Le vagin est l’une de ses formes d’action ; ce qu’elle impose, c’est que soit fait pour elle un canal.

 

 

 

 


 

Suite

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans histoire
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 02:17

Kagemni est le nom porté par l'un des vizirs du pharaon Téti de la 4ème dynastie. Il débuta sa carrière sous le règne de Djedkarê Isési puis servit Ounas avant d'accéder à la plus haute fonction de l'État sous Téti. Outre cette fonction, qui faisait de lui le second personnage de l'État, il occupait également la fonction de grand prêtre de Rê à Héliopolis.

DSC00607 resize

Le mastaba de Kagemni, à gauche, celui de Mérérouka.

 

kagemni Page 10a

 

DSC00612

 

kagemni Page 07a

 

DSC07626 resize

 

DSC00613

Toute cette partie du mastaba est amputée de sa partie haute.

337px-Vizier Kagemni - 5th and 6th dynasty of Egypt

kagemni Page 01

Deux vues du propriétaire des lieux.

kagemni Page 04

 

kagemni Page 05

kagemni Page 05a

kagemni Page 06

kagemni Page 06a

kagemni Page 07

Un extincteur dans un mastaba, danger dans les mains d'un Égyptien, pour le mastaba en tous cas.

mererouka 3304 resize

 

Retour

 

 

Repost 0
Published by ancienempire.over-blog.com - dans Saqqarah
commenter cet article